Un projet de

ProSpecieRara
26216 participent déja !

Découvre les actualités conseils et astuces

3 avril 2018

Repiquage des tomates et des poivrons

Dès que les premières vraies feuilles apparaissent après les cotylédons, il est temps de transplanter les plantules dans des pots individuels ou de les repiquer. Nous vous montrons ici, étape par étape, comment cela fonctionne pour les tomates et les poivrons.


Ce dont vous avez besoin : de la terre végétale, des étiquettes autocollantes, des pots et bien sûr les plantules.
Terre : La terre de semis contient maintenant trop peu d'éléments nutritifs, il est donc important d'utiliser à ce stade un terreau de rempotage normal. Assurez-vous qu'il ne contienne pas de tourbe (les précieuses tourbières sont détruites lors de l'extraction de la tourbe).
Pots : Les pots de yaourt sont également idéals. Important : Faire des trous dans le fond afin de permettre à l'excès d'eau de s'écouler.
Etiquettes autocollantes : Les pots de yaourt ou autres objets en plastique peuvent être découpés et recyclés en étiquettes.



Les premières « vraies » feuilles des tomates.



Et les premières des poivrons.



Si vous semez plusieurs variétés dans un même bac de semis, vous devez vous assurer qu'il n'y ait pas de confusion au moment du repiquage…



... la façon la plus simple de le faire est de retirer la motte de racines entière du bac, de placer les étiquettes dans le bon ordre et de travailler d'une extrémité à l'autre.



Maintenant, vous pouvez briser la motte rangée par rangée et repiquer chaque variété proprement les unes des autres.



Remplissez le pot de terre et creusez un trou jusqu'au fond avec vos doigts.



Il y a des plantules qui développent des racines individuelles très longues. Pour les poivrons, les laitues et les tomates, elles peuvent facilement être raccourcies d'un tiers. Cela stimule la racine à se ramifier et ne la plie pas trop lorsqu'elle est insérée.



Une fois que la pousse d’une plantule est pliée, elle ne se rétablit pas. Par conséquent, tenez toujours les plantules par les cotylédons. Si ceux-ci sont pliées, ce n'est pas grave.



Les tomates et les poivrons devraient être enterrés sous les cotylédons. Ils forment d'autres racines le long de l’axe.
Par contre, si vos laitues sont devenues trop hautes à cause du manque de lumière, vous ne pouvez planter que les racines dans le sol, sinon elles ne formeront pas de tête et pourraient même commencer à pourrir.




Très important si vous avez plusieurs variétés de la même espèce : étiquetez chaque variété! Jusqu'à ce que les fruits se forment, les différentes variétés sont à peine distinguables. L’expérience le montre : si vous êtes trop paresseux et n'étiquetez qu'une seule plantule, rassemblez les autres de la même variété autour d’elle et croyez ainsi que vous savez toujours qui est qui - à un moment donné vous les déplacez, l'une tombe ou vous en donnez, et le chaos est parfait.



L’arrosage est très important. Non seulement l'humidité atteint les racines, mais les racines sont reliées de façon optimale au sol. C'est pourquoi il est important d’arroser généreusement (sans pour autant éliminer tous les éléments organiques).