Des légumes libres pour tous !

Les variétés ProSpecieRara sont uniques

1. Elles permettent l’indépendance

Ces variétés sont reproductibles, c.-à-d. que chacun peut en récolter des semences et les semer l’année suivante. Ces variétés conservent leurs qualités, comme le goût par exemple, exactement le même que celui de la récolte de l’année précédente. Ceci contraste complètement avec la plupart des variétés du marché qui, comme hybrides, ne conservent pas leurs propriétés et dont la semence doit donc être rachetée année après année.

2. Elles sont en harmonie avec l’environnement

Les variétés ProSpecieRara sont conservées dans des jardins, c.-à-d. qu’elles ne sont pas stockées dans des congélateurs, mais sont replantées d’année en année et restent donc adaptées à l’environnement (climat, maladies, etc.).

Le cycle de la conservation des variétés.

KreislaufF

a) Trésors de la séminothèque

ProSpecieRara stocke des semences de plus de 1600 variétés rares de légumes, de plantes de plein champ et d’ornement dans la séminothèque de son siège à Bâle.

b) Formation des multiplicateurs de variétés

ProSpecieRara propose un set d’essai aux intéressés qui veulent faire leurs premières expériences dans la multiplication de semences et transmet également par différents cours tous les aspects de la multiplication des semences.

c) Faire fleurir des variétés rares

Environ 500 multiplicateurs bénévoles (des tuteurs de variétés) reçoivent des semences de variétés en voie de disparition de ProSpecieRara, les cultivent dans leur propre jardin et finalement en récoltent des semences.

d) Nettoyage des semences

Les graines sont nettoyées par ces tuteurs de variétés et retournées à la séminothèque. Les novices peuvent acquérir ce savoir traditionnel durant les cours pratiques de multiplication de semences.

e) Contrôle et stockage

Les semences réceptionnées sont testées et enregistrées dans la base de données. ProSpecieRara peut ainsi les suivre et sait toujours quelle quantité de chaque variété est disponible.

Ton aide compte …

DonateurDevenir donateur ProSpecieRara

Tu soutiens avec 70 francs le travail de conservation de ProSpecieRara et bénéficie de l’accès aux semences et plants de plus de 800 variétés rares – pour la plupart gratuites. Devenir donateur maintenant

Tomatenpate1Faire un don maintenant pour les variétés rares

Ton don profite aux variétés rares de légumes ProSpecieRara. Ainsi, tu aides à préserver ce trésor unique. Faire un don maintenant

Chacun a droit à un libre accès aux semences.

Nous trouvons que les semences appartiennent à tout le monde. Et pas seulement à un nombre retreint de grandes sociétés. Par conséquent, nous nous engageons pour un libre accès aux semences. Avec tes plantes de Légumes-Urbains, tu t’engages pour le libre accès aux semences. Es-tu partant(e)?

Plus sur le sujet dans la brochure semences de ProSpecieRara et de la Déclaration de Berne: ici
ainsi que sur le site No Patents on Seeds

Les monopoles limitent la diversité variétale

La plupart des variétés disponibles dans le commerce sont des variétés dites hybrides (variétés F1). Si tu en récoltes des semences pour les ressemer l’année suivante, tu obtiendras des fruits qui n’ont pas grand chose à voir avec la variété d’origine – une déception programmée.

Les variétés ProSpecieRara se comportent très différemment : elles conservent leurs propriétés. Chacun peut les cultiver, les utiliser et en récolter lui-même des graines – et reste ainsi indépendant des grandes entreprises de semences.

En outre, les entreprises déposent des brevets sur des caractéristiques particulières de leurs variétés. D’autres ne peuvent pas continuer à les sélectionner ou seulement contre des redevances exorbitantes. La portée d’un grand nombre de ces brevets s’étend souvent à toute la chaîne de production alimentaire, du champ à l’assiette.

L’exemple du poivron sauvage 

En mai 2013, l’Organisation européenne des brevets (OEB) a délivré à Syngenta un brevet portant sur des plants de poivron obtenus par sélection traditionnelle et résistant aux insectes (EP 2140023). Ces plantes ont été obtenues par croisement entre un poivron sauvage de la Jamaïque, qui possède une résistance naturelle aux insectes, et un poivron commercial. Bien que cette résistance se produise naturellement, le Groupe Syngenta affirme que toutes les plantes résistantes aux insectes, leurs semences et de leurs cultures sont leur propre invention!

ProSpecieRara réclame: des tomates libres pour tous!

Cela devient dangereux lorsque ces variétés ne peuvent pas être multipliées ou seulement contre les droits de licence exorbitants. Les petites entreprises ne peuvent se permettre des frais aussi élevés et vont disparaître tôt ou tard avec leurs variétés et leur savoir-faire (beaucoup ont déjà disparu). De cette manière le consommateur devient aussi dépendant de l’offre de quelques consortiums

En revanche, tous les producteurs et les agriculteurs qui développent des cultures avec des variétés ProSpecieRara peuvent le faire en tout temps et même transmettre ou vendre leur nouvelle culture.

Avec la plantation de Légumes-Urbains tu fais un geste pour la libre utilisation, la distribution et la disponibilité des semences. Cultive tes propres semences et transmets-les à tous tes amis pour qu’ils se joignent aussi à notre mouvement.